581-222-3232

More than Analyses, Advice.Plus que des analyses, des conseils.

Laurie Caron, Chimiste,M.Sc. – Capsules végétales

Nom latin : Gaultheria hispidula (L.) Mühl. et son ancien nom est Chiogenes hispidula (L.) T. & G.

Noms communs : Petit thé, petit thé des bois, gaultherie insipide, chiogène insipide, Snowberry.

Qualifiée comme étant un petit arbuste rampant de la famille des éricacées, cette plante à rameaux longs et filiformes possède de petites feuilles ovales ou ovées, entières, persistantes et alternes sur deux rangs1 (Figure 1). La baie d’une couleur blanche et poilue est de très petit diamètre (5-6mm)1. Son arôme et son goût de pomme sûre mentholée (petit goût astringent) sont dus à la présence de salicylate de méthyle, composé qui est largement synthétisé depuis plusieurs années dans l’industrie alimentaire et des parfums. 

Figure 1: Représentation de Gaultheria hispidula (L.).

Figure 1: Représentation de Gaultheria hispidula (L.).

Cette plante se retrouve en majorité dans les sous-bois des forêts de conifères et abonde sur le couvert végétal (Figure 2). Plusieurs personnes consomment ces fruits et infusent ses feuilles pour en faire du thé. Il faut spécifier qu’il faut consommer cette plante avec modération, car une ingestion trop importante, notamment de l’huile essentielle, pourrait s’avérer toxique. 

Figure 2 : G. hispidulas dans son milieu naturel.

Figure 2 : G. hispidulas dans son milieu naturel.

Seulement deux genres de Gaultheria sont présents au Québec soit la Gaultheria procumbens (L.) identifiée par le nom commun « Thé des bois » et la Gaultheria hispidula. G. procumbens est davantage connue et plusieurs recherches ont été élaborées sur l’activité antibactérienne de son huile essentielle2. Les deux plantes sont également reconnues pour contenir du salicylate de méthyle dans leur fruit. Ce composé s’avère être un bon analgésique ainsi qu’un bon anti-inflammatoire naturel3.   

Une étude réalisée en 2009 sur diverses plantes et arbres de la forêt boréale a démontré que des extraits de feuilles de G. hispidula possédaient une activité antidiabétique in vitro intéressante4. Cette recherche effectuée par plusieurs collaborateurs situés à Montréal et en Ontario a permis de constater que l’extrait de feuilles analysé contenait plusieurs composés phénoliques intéressants ( Catéchine, taxifoline, myricétine, etc.)4. De plus, l’extrait de cette plante a démontré une activité antioxydante comparable à celle de l’acide ascorbique (vitamine C). 

Il en reste donc encore beaucoup à connaître sur cette petite plante que nous côtoyons régulièrement dans nos forêts, car trop peu de recherches ont été exécutées à ce jour.  

Alors, voilà, c’est tout pour Gaultheria hispidula (L.) Mühl. !

Références

(1)      Marie-Victorin. Flore Laurentienne; 3e ed.; Gaëtan Morin éditeur: Montréal, 2002.

(2)      Nikolić, M.; Marković, T.; Mojović, M.; Pejin, B.; Savić, A.; Perić, T.; Marković, D.; Stević, T.; Soković, M. Chemical Composition and Biological Activity of Gaultheria Procumbens L. Essential Oil. Industrial Crops and Products 2013, 49, 561–567.

(3)      Liu, W.-R.; Qiao, W.-L.; Liu, Z.-Z.; Wang, X.-H.; Jiang, R.; Li, S.-Y.; Shi, R.-B.; She, G.-M. Gaultheria: Phytochemical and Pharmacological Characteristics. Molecules 2013, 18, 12071–12108.

(4)      Harbilas, D.; Martineau, L. C.; Harris, C. S.; Adeyiwola-spoor, D. C. A.; Saleem, A.; Lambert, J.; Caves, D.; Johns, T.; Prentki, M.; Cuerrier, A. et al. Evaluation of the Antidiabetic Potential of Selected Medicinal Plant Extracts from the Canadian Boreal Forest Used to Treat Symptoms of Diabetes : Part II. Can. J. Physiol. Pharmacol. 2009, 492, 479–492.

More than Analyses, Advices. Call 581-222-3232 or Contact us now

Let’s tackle your challenges together

Every contract is equally important to us. We are proud to develop custom methods of analyses tailored to your innovative products.